L’apithérapie est une pratique vieille de plusieurs millénaires qui consiste à employer des produits de la ruche pour se soigner. Celle-ci ne se limite pas uniquement à l’utilisation du miel, mais propose également de se servir des multiples vertus des autres produits de la ruche tels que le miel, la cire, le venin d’abeilles, la gelée royale, le pain d’abeilles, le pollen ou la propolis. En d’autres termes, il s’agit d’une méthode paramédicale ne répondant pas aux standards de la médecine classique, mais s’avérant parfois être au moins tout aussi efficace.

Les origines de l’apithérapie

L’apithérapie est une pratique peu connue de nos jours et pourtant utilisée depuis la nuit des temps. En effet, Hippocrate préconisait déjà en l’an 400 avant Jésus-Christ de se servir du miel dans des préparations d’onguents en vue de traiter les plaies. Plus tard, Avicenne, un philosophe et médecin médiéval persan, parlait également de la propolis et de ses vertus cicatrisantes et anesthésiantes. Ainsi, ce sont eux qui ont ouvert la voie de l’apithérapie. Aujourd’hui, il s’agit d’une méthode paramédicale très sérieusement étudiée. En outre, des recherches menées par l’université de Waikato, en Nouvelle-Zélande, ont notamment démontré les propriétés antibiotiques du miel. De même, de multiples études pharmacologiques ont établi les propriétés thérapeutiques des autres produits de la ruche.

Les différents produits de la ruche et leurs bienfaits

Le miel

Le miel est une substance fabriquée par les abeilles à base du nectar de fleurs et composé majoritairement de glucides. Celui-ci est riche en fructose et en glucose, deux sucres simples et à l’absorption rapide sans digestion préalable. Si le miel est utilisé en apithérapie c’est notamment parce qu’il est reconnu pour son effet dynamisant, tant sur le plan physique qu’intellectuel. De même, il possède une action antibactérienne permettant de soulager les infections liées au froid telles que les maux de gorge ou les troubles du système respiratoire. Des études cliniques ont également attesté de son efficacité sur le traitement des plaies et des brûlures. En effet, le miel possède une action régénératrice sur les tissus de la peau. Ses bienfaits sont nombreux

La gelée royale

La gelée royale est une sécrétion blanchâtre et nacrée produite par les abeilles nourricières destinées à nourrir les larves qui deviendrons de future reine. Il s’agit d’une substance particulièrement nutritive contenant vitamines, acides aminés, oligo-éléments… un cocktail puissant qui permet à la colonie de partir d’une larve et d’en faire une reine. La gelée royale en apithérapie est utilisée depuis les années 50 seulement, c’est un ingrédient de la ruche exceptionnel. Les différentes études montrent que la gelée royale est un élément tonifiant jouant directement sur le système immunitaire et apporte des bénéfices sur le plan nutritif et énergétique. Elle contribue à accroître la vitalité de l’organisme, l’aidant à lutter contre les virus. Une cure de 30 jours permet d’améliorer l’état physique d’un individu en stimulant sa vitalité de manière générale.

Le pollen

une cuillère de pollen chaque jourLe pollen est la partie de la plante qui est butinée par les abeilles.
C’est une matière première riche en oligo-éléments, acides aminés et en vitamines du groupe B 
majoritairement. Il est utilisé dans la ruche pour nourrir les jeunes larves. Une ruche consomme pas moins de 20 à 30kg par an. L’utilisation en apithérapie du pollen aide à lutter contre la perte de tonus. De même, il agit comme un véritable détoxifiant et régule ainsi l’équilibre de la flore intestinale. c’est est un ingrédient miracle en vue d’améliorer le confort digestif. Le pollen aura également un effet bénéfique sur votre humeur et vous donnera de l’énergie de bon matin. Il est déconseillé d’en prendre le soir.

Pour en savoir plus sur le pollen voir l’aticle suivant : Le pollen, un superaliment pour prévenir les petits maux de l’hiver !

La propolis

Encore mal connue du grand public, la propolis est un ingrédient végétal que les abeilles utilisent pour se soigner au quotidien et pour tapisser l’intérieur de leur ruche. En outre, ce dernier permet d’en assurer l’étanchéité tout en l’aseptisant. Très efficace pour fixer tout risque de contamination, la colonie peut propoliser un corps étranger en quelques heures. Il s’agit d’une résine naturelle chargée de nombreuses vitamines, de flavonoïdes et de minéraux. C’est à la fois un antioxydants, un antifongique, un anti-inflammatoire et un antiseptique; en résumé un antibiotique naturel. De ce fait, elle est également très efficace pour la cicatrisation des plaies et des brûlures ainsi que pour lutter contre l’herpès. De même, ses propriétés lui permettent d’agir contre les infections buccales ou respiratoires que nous pouvons avoir en hiver. Des études ont même démontré qu’il s’agissait d’un remède efficace contre les crises d’asthme.

Fbrication de la propolis

Le venin d’abeilles

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le venin des abeilles est également utilisé en apithérapie. En effet, loin d’être uniquement une source d’allergies et de démangeaisons, il peut également être employé pour soigner les maladies inflammatoires, les rhumatismes, les arthrites et soulager la sclérose en plaques. De même, depuis 2013, certaines études au sein d’une clinique de San Francisco ont mis des chercheurs sur la piste d’un traitement contre la maladie de Parkinson à base de venin d’abeilles. Très utilisé en Chine et en Corée, le venin d’abeilles fait actuellement l’objet de nombreuses recherches dans le but d’une validation scientifique de ses bienfaits. De manière générale, il est administré directement sur la zone à soigner à l’aide de seringues.

Néanmoins, certains produits dérivés à base de venin d’abeilles sont également présents sur le marché tels que des crèmes, des lotions, des comprimés ou des gouttes. Qui plus est, dans un souci d’éthique et de développement durable, sachez qu’il est aujourd’hui possible d’extraire le venin des abeilles sans pour autant provoquer la mort de l’insecte.

En d’autres termes, l’apithérapie est une médecine douce à la fois ancestrale, mais résolument tournée vers l’avenir. Cette dernière est plus largement répandue dans les pays asiatiques. Toutefois, de nombreux médecins et chercheurs occidentaux se penchent aujourd’hui très largement sur son sujet et pourraient bien en faire la médecine d’avant-garde de demain 100% naturelle.

N’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux et à réagir par l’intermédiaire des commentaires. Je me ferai un plaisir d’échanger avec vous sur le sujet.

 Devenez incollable sur le miel, les abeilles, la propolis, le pollen et la gelée royale. 
Envoyer