fbpx

Livraison gratuite,  à partir de 49€ ( hors essaims et reines),recevez votre colis en 2 à 5 jours ouvrés

Comment les abeilles font le miel ?

Lorsqu’on déguste ce délicieux nectar qu’est le miel, on n’imagine pas nécessairement tout le travail qu’il y a derrière. Car le miel est le résultat de la transformation du nectar de fleurs et de miellat d’insectes réalisée par les abeilles. Ces dernières butinent le nectar sur les fleurs pour ensuite en faire du miel. Et c’est ensuite dans leur ruche qu’elles conservent ce liquide exquis que nous venons récolter. Voyons donc comment les abeilles fabriquent ce précieux trésor au travers du processus de fabrication du miel.

La récolte du nectar sur les fleurs

Comment les abeilles récoltent le miel ?

Tout d’abord, les abeilles partent récolter le pollen sur les fleurs et les plantes. Le pollen est un élément vital pour l’ensemble de la ruche, c’est le source principale de protéines. il sert essentiellement à la production de bouilles larvaire pour nourrir les jeunes larves. En le récoltant, elles permettent également de polliniser les fleurs mellifères et les plantes mellifères et participer à la reproduction des fleurs. Ces dernières produisent justement du nectar pour attirer les insectes et pour leur permettre de se reproduire. Le pollen est déposé sur le pistil de la fleur pour faciliter la fécondation et la reproduction des végétaux.

une abeille butine une fleur

Dans le même temps, les abeilles récoltent le nectar de fleur. Pour ce faire, elles insèrent leur langue au sein de la fleur afin d’aspirer le nectar. Elles viennent stocker leur récolte dans leur jabot qui est un poche spéciale placée à la base de leur tube digestif. Au sein de cette poche, le nectar commence doucement à se transformer grâce au travail d’une enzyme.

La transmission du nectar dans la ruche

Les abeilles rentrent ensuite dans leur ruche pour transmettre le nectar aux abeilles receveuses. Elles agissent par trophallaxie, c’est-à-dire qu’elles régurgitent le nectar situé dans le jabot pour pouvoir le donner aux autres abeilles. Et c’est ainsi que va pouvoir s’entamer le processus de transformation au sein de la ruche.

La transformation par les abeilles

Le rôle des abeilles ouvrières

Après que les receveuses aient reçu le futur miel, ce sont au tour des ouvrières de prendre en charge le nectar. Les abeilles ouvrières se passent le miel qui transite de jabots en jabots et de salive en salive.

Le processus de transformation du miel

Grâce à l’enzyme présente dans leur bouche et leur jabot, l’invertase, le saccharose présent dans le nectar se transforme progressivement en glucose et en fructose qui sont plus digestes. Le glucose va lui aussi être modifié par l’intermédiaire d’une autre enzyme, le glucose oxydase. Ce dernier apporte au miel son côté acide. Cette acidité est due à l’acide gluconique qui est le composant qui procure au miel ses propriétés anti-inflammatoires et désinfectantes. C’est lui qui permet d’éviter la prolifération de bactéries. Le glucose oxydase produit également le peroxyde d’hydrogène qui permet de conserver le miel et ainsi de le protéger durant son processus de maturation. Le peroxyde d’hydrogène joue le rôle d’oxydant.

Le stockage et l’utilité du miel dans la ruche

Le processus du stockage du miel

Après avoir transité auprès des ouvrières, le miel est inséré dans les alvéoles de la ruche. Une fois qu’il est déposé dans la ruche bien chaude, les abeilles vont ventiler pour faire descendre la teneur en eau. La ruche peut atteindre jusqu’à 30 degrés en hiver grâce aux mouvements des abeilles qui vont vibrer leurs muscles. Les alvéoles sont aérées par les ventileuses pour faciliter ce processus. Au final, l’humidité présente dans le miel ne représente que 20% au maximum. L’idéal est qu’elle représente moins de 18% du miel.

Comment les abeilles conservent le miel ?

des abeilles sur un cadre de miel

Une fois que le miel est bien sec et qu’il est prêt à être stabilisé, les ouvrières viennent fermer les alvéoles en les rebouchant avec une opercule de cire imperméable. Cette dernière étape permet de protéger le miel de l’humidité ambiante de l’air extérieur. Une fois que le miel est protégé par cette fine pellicule de cire et stabilisé, il va continuer son processus de maturation et ainsi, il ne risquera pas d’être altéré. L’invertase produite dès le processus de transformation du miel continue à agir durant toute sa conservation et sa maturation. On la retrouve même dans le miel tel qu’on le consomme.

Pourquoi les abeilles stockent le miel?

Si les abeilles produisent du miel, c’est pour nourrir premièrement les larves. Mais elles s’en servent également pour se nourrir en cas de confinement lors de pluie ou de froid. Bien que les abeilles soient actives en hiver, elles ont un stock de nourriture afin que les abeilles qui naissent en hiver puissent se nourrir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sommaire

Tendance

ARTICLES SIMILAIRES

Les abeilles

Comment créer un essaim artificiel ?

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Que vous soyez un apiculteur débutant ou professionnel,  être autonome dans la création des essaims artificielle est un atout indéniable qui ne représente pas de difficultés majeur.  Il vous permettra d’être autonome dans le renouvellement de votre cheptel, son développement et vous fera économiser quelques euros. C’est aussi une bonne

Lire la suite »
Les abeilles

L’essaimage des abeilles, un phénomène naturel

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Nous pouvons observer chez les abeilles, une organisation impressionnante et une vie sociale très évoluée. La colonie se développe entièrement par la ponte de la reine, en quelque sorte “mère pondeuse”. Un jour, cette colonie se scinde en deux : une grosse partie de la ruche s’en va, laissant l’autre

Lire la suite »
Miel

Pourquoi le miel cristallise ?

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Le miel est un produit d’exception, aussi réputé pour son goût sucré et gourmand que pour ses vertus pour la santé. S’il est naturellement bon, qu’il soit liquide ou crémeux, sa cristallisation en revanche déplait au grand public. En effet, le miel cristallisé est dur en bouche. Il est donc

Lire la suite »