fbpx

Tour d’horizon des 5 races d’abeilles à connaître

races abeilles 1

 

On dénombre diverses races d’abeilles peuplant les ruches de France. Chacune possède ses particularités. Les unes sont nées il y a des milliers d’années, d’autres sont issues d’étude et de croisements destinés à créer l’abeille parfaite pour les amateurs et les professionnels en apiculture. Résistante aux maladies, non agressive, généreuse productrice de miel…

Chaque espèce porte en elle ses particularités, ses atouts mais aussi ses défauts. Vous souhaitez en savoir plus sur ces inlassables travailleuses, sur ces incroyables productrices de ce nectar doux et sucré dénommé miel ? Découvrez l’essentiel à savoir sur les principales races d’abeilles en Europe.

L’abeille noire (Apis Mellifera Mellifera)

abeille noire de normandieAppelée ainsi en référence à sa couleur noire ou brune très foncé, elle fait partie des races d’abeilles très anciennes. Présente en Europe depuis des milliers d’années, cette race est aujourd’hui parmi les plus populaire en France.

La biogéographie d’apis mellifera mellifera se répartit sur tout le territoire français et plus précisément sur une zone partant de la chaîne des Pyrénées jusqu’à la Pologne. Son incroyable résistance lui a également permis de s’installer jusqu’au cercle polaire en Scandinavie et en Russie.

De taille assez grande, un peu trapue, l’apis mellifera présente un abdomen large et volumineux. Ses nombreux poils longs lui facilitent le transport du pollen malgré les intempéries. Elle possède également des ailes et des muscles thoraciques puissants capable de braver les météos venteuses. Des conditions météorologiques capricieuses ne lui font pas peur !

Les atouts de l’abeille noire

  • Sa rusticité. Elle est capable de faire face aux hivers les plus rigoureux. Elle s’adapte ainsi parfaitement aux zones de montagne et de forêt.
  • Sa résistance aux maladies
  • Sa performance sur les miellées tardives
  • Elle ne pille pas
  • Elle est peu essaimeuse
  • Elle prend soin du couvain en vue de l’hivernage
  • Les reines réduisent leur ponte en cas de ressources insuffisantes
  • C’est la seule race capable de démarrer spontanément un élevage royal dès que la reine produit moins de phéromones (anecbalie). C’est donc une espèce très stable dans le temps.

L’abeille noire a aussi ses défauts

  • A la sortie de l’hiver, la colonie met un certain temps à se développer contrairement à d’autres races.
  • Elle est parfois agressive. Pour gérer des ruches et un élevage apicole il convient de bien s’équiper en matériel de protection et de systématiquement allumer son enfumoir.

L’abeille caucasienne (Apis Mellifera caucasia)

La caucasienne se reconnaît à sa couleur grise. Elle est originaire de Géorgie, d’une zone montagneuses allant de la mer Noire à la mer Caspienne.

L’abeille caucasienne est dotée d’une pilosité abondante et d’une très longue langue pouvant atteindre facilement 7.2 mm. Cette langue particulièrement développée lui permet de butiner des fleurs aux corolles profondes comme l’acacia et la luzerne.

La durée de vie des ouvrières de l’abeille caucasienne dépasse celle de la plupart des autres espèces ce qui leur permet de collecter plus longtemps nectar et pollen. Ces races d’abeilles rustiques passent sans problème l’hiver en montagne en consommant très peu de miel. Elles sont donc particulièrement économes.

Les atouts de la Caucasienne

  • Sa douceur
  • Sa longévité largement supérieure à celle des autres races
  • Elle compte parmi les espèces les plus travailleuses, excellentes productrices de miel et de cire
  • C’est une grande productrice de propolis (mélange de cire et de résine) ce qui lui permet d’entretenir parfaitement sa ruche
  • Elle est extrêmement résistante aux maladies en raison de sa capacité à propoliser
  • Elle ne pille pas les autres colonies même en cas de pénurie de réserves
  • Les reines sont réputées très fertiles
  • La forte production de propolis de la Caucasienne est très appréciée par les producteurs de cette matière résineuse aux vertus antiseptiques, reconnue pour ses bienfaits contre le rhume et les virus des voies respiratoires.

La Caucasienne a aussi ses défauts

  • Elle propolise le moindre recoin de la ruche. C’est là le défaut de l’une de ses qualités.

L’abeille carnica (Apis Mellifera carnica)

Appelée aussi parfois « Carniole », la Carnica fait partie des races d’abeilles les plus communes. Originaire des Alpes autrichiennes et des Balkans, cette espèce rustique car résistante au froid est aussi très douce. Elle présente une robe gris-noir mêlée de bronze. Sa trompe d’environ 6.5 mm lui permet de buter la quasi-totalité des fleurs sauf celles à corolles très profondes. La reine est une infatigable pondeuse. Cette lignée est de plus en plus croisée avec l’italienne dont elle est génétiquement proche.

Les atouts de la Carnica

  • Sa très grande douceur qui rendrait presque inutile l’attirail de protection de l’apiculteur. Elle pique rarement ce qui facilite aussi son élevage dans les zones urbaines.
  • Sa rusticité. Elle résiste bien aux grands froids
  • Son pragmatisme. Elle s’adapte à toutes les situations en consommant par exemple peu en hiver.
  • Sa résistance aux maladies du couvain comme la loque européenne.
  • Sa précocité au printemps. Elle est réputée être la spécialiste des  » miellées de printemps réussies « 
  • Elle est performante sur les productions de miellat comme le sapin.

La Carnica a aussi ses défauts

  • Elle est très essaimeuse et peut produire plus de couvain que ne peuvent supporter ses réserves. Face à cet élevage excessif, la colonie risque de mourir de faim.
  • Elle bâtit assez mal sa ruche ce qui peut altérer la qualité de la colonie
  • Elle pille beaucoup notamment en période de famine
  • Elle résiste mal aux maladies telles que l’acariose et la nosémose.

L’abeille Italienne (Apis Mellifera Lingustica)

Reine fécondée naturellement en NormandieL’abeille italienne doit son nom au pays dont elle est originaire, l’Italie. Reconnaissable à sa couleur jaune orangé, cette espèce est présente partout dans le monde. Elle a permis de nombreuses hybridations particulièrement recherchées par les apiculteurs en raison notamment de son énorme potentiel de ponte.

Sa longue longue langue (6.6 mm) lui facilite l’extraction de pollen dans bon nombre de fleurs. Le monde de l’apiculture lui a réservé une place de choix au regard de ses nombreuses qualités.

Les atouts de l’Italienne apis Mellifera

  • Très prolifique, elle excelle dans la production de couvains
  • Elle est d’une incroyable douceur
  • Elle forme de très grosses colonies
  • Elle est peu essaimeuse
  • La reine est très prolifique
  • Elle ne propolise pas
  • Elle s’adapte parfaitement à l’élevage et à l’apiculture intensive

L’Italienne a aussi ses défauts

  • Elle est très fragile résiste mal à l’hivernage dans les régions froides
  • Une colonie peut mourir de faim par suite d’une trop grande production de couvains. Ces abeilles ne se soucient pas de l’état de leurs réserves de provisions.

L’abeille Buckfast ou frère Adam

Reine fécondée buckfast marqué bleu
Reine fécondée buckfast f0

Parmi les races d’abeilles très recherchées par les apiculteurs, la Buckfast®, une race hybride et marque déposée, aussi dénommée « frère Adam », occupe une place de choix dans le monde apicole. Issue du croisement de plusieurs races d’abeilles, elle est née d’une étude menée par le frère Adam de l’abbaye de Buckfast au sud de l’Angleterre. A partir d’une sélection de races d’abeilles réunissant des caractéristiques bien spécifiques, l’ecclésiastique a permis de renouveler un élevage d’abeilles décimé par suite d’une épidémie d’acariose. Cette hybride est notamment le produit d’un croisement d’abeilles mellifères au moyen de femelles italienne apis mellifera et de mâles d’abeilles noires. Le choix des femelles italiennes s’explique par la résistance de cette espèce, la seule à avoir survécu à une épidémie d’acariose dévastatrice en 1915.

La couleur de la Frère Adam varie. Cela est du à son caractère hybride. Les reines sont généralement rayées et les ouvrières plutôt grisonnantes avec quelques bandes jaunes.

La Frère Adam a la réputation d’être très douce et prolifique. Les reines engendrent d’importantes colonies. Leur remarquable capacité de travail donne lieu à de belles récoltes de miel.

Les performances de cette hybride ne cessent de s’améliorer en présentant des qualités qui, à défaut d’une perfection absolue, répondent majoritairement à ce que recherchent les apiculteurs aujourd’hui.

Les atouts de l’abeille Buckfast

  • Les reines sont très prolifiques
  • Sa très grande douceur comportementale quelles que soient les circonstances(ou presque)
  • Ce sont d’excellentes butineuses même sur des fleurs à corolles profondes
  • Très travailleuses, elles produisent de grandes quantités de miel
  • Elles savent parfaitement conserver le miel et l’éloigner du couvain pour ne pas perturber la ponte
  • Elles sont très résistantes au froid et aux maladies
  • Elles essaiment peu
  • Les ouvrières sont remarquablement propres. La ruche est toujours nettoyée.

L’abeille Buckfast a aussi ses défauts

  • Elle possède le même défaut que l’Italienne, à savoir le manque de surveillance de ses réserves nécessaires pour hiverner. Cependant ce défaut L’apiculteur doit veiller régulièrement à l’approvisionner notamment quand les hivers sont longs et froids.

Qu’elle races d’abeille choisir ?

Il peut être difficile pour un apiculteur d’accorder une préférence à une lignée plus qu’une autre. Au moment de choisir une  espèces pour se constituer son cheptel, les professionnels étudient les caractéristiques des différentes races d’abeilles. L’abeille Buckfast, née d’une sélection des races d’abeilles choisies pour leurs atouts respectifs, a vocation à se rapprocher de  » l’abeille parfaite « , celle dont tous les experts du monde apicole rêvent, elle reste aujourd’hui  l’abeille la plus utilisé en France. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sommaire

Tendance

ARTICLES SIMILAIRES

Tour d'horizon des 5 races d'abeilles à connaître
Les abeilles

Tour d’horizon des 5 races d’abeilles à connaître

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email   On dénombre diverses races d’abeilles peuplant les ruches de France. Chacune possède ses particularités. Les unes sont nées il y a des milliers d’années, d’autres sont issues d’étude et de croisements destinés à créer l’abeille parfaite pour les amateurs et les professionnels en apiculture. Résistante aux maladies, non agressive,

Lire la suite »
Les abeilles

Comment créer un essaim artificiel ?

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Que vous soyez un apiculteur débutant ou professionnel,  être autonome dans la création des essaims artificielle est un atout indéniable qui ne représente pas de difficultés majeur.  Il vous permettra d’être autonome dans le renouvellement de votre cheptel, son développement et vous fera économiser quelques euros. C’est aussi une bonne

Lire la suite »
Les abeilles

L’essaimage des abeilles, un phénomène naturel

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Nous pouvons observer chez les abeilles, une organisation impressionnante et une vie sociale très évoluée. La colonie se développe entièrement par la ponte de la reine, en quelque sorte “mère pondeuse”. Un jour, cette colonie se scinde en deux : une grosse partie de la ruche s’en va, laissant l’autre

Lire la suite »