fbpx

Livraison gratuite,  à partir de 49€ ( hors essaims et reines),recevez votre colis en 2 à 5 jours ouvrés

Comment créer un essaim artificiel ?

Que vous soyez un apiculteur débutant ou professionnel,  être autonome dans la création des essaims artificielle est un atout indéniable qui ne représente pas de difficultés majeur. 

Il vous permettra d’être autonome dans le renouvellement de votre cheptel, son développement et vous fera économiser quelques euros. C’est aussi une bonne pratique en début de saison pour éviter l’essaimage naturel.

C’est donc pour moi, une des techniques à maîtriser absolument en apiculture.

il existe plusieurs façon de procéder, pour réaliser un essaim artificielle à partir :

J’utilise principalement les cellules royale de 3 jours en début de saison pour les tout premiers essaims et les reines fécondées jusqu’en juillet pour des raison d’efficacité et de rapidité 

Je vous propose de passer en revue les avantages et inconvénients de chaque méthode et de détailler la création

Introduction d’un cadre de couvain ouvert 

L’avantage de cette solution est l’autonomie totale à partir du moment où vous avez des cadres de couvain. C’est pour cette raison que nous conseillons de débuter l’apiculture avec un minimum 3 à 6 ruches. Cela permet de créer de nouvelles colonies à partir de celles qui vous restent. Une autre solution, c’est de demander à un ami apiculteur un  ou de deux cadres de couvain.

Le taux d’acceptation de par la colonie orpheline qui sera pour dire la meilleur qu’il soit sachant qu’elles repartiront de zéro à partir d’une très jeune larve.

L’inconvénient, c’est qu’il s’agit de la procédure la plus longue ~33 jours entre le prélèvement du cadre de couvain et la présence de couvain fermé. 

En début de saison lorsque l’on à pas de reine fécondée cette technique est très intéressante. Cela permet de réaliser tôt en saison des essaims artificiellement.

introduction d’une cellule royale J+3 et J+10 

Tout comme la procédure précédente, vous pourrez repartir à partir d’une seconde ruche de manière naturelle ( prélèvement d’une cellule royale ou d’un cadre avec une cellule royale) ou si vous maîtrisez l’élevage réaliser vos propre cellules de J+3. Il est aussi possible de se procurer des cellules royales de J+10 auprès de professionnels. 

L’avantage dans ce cas, c’est que la souche connue avec ses caractéristiques  sont connues ou de la race d’abeille souhaitée.

Vous gagnerez quelques jours (entre 3 et 10 jours) par rapport à la procédure précédente.  

introduction d’une reine vierge

Concernant les reines vierge à moins d’en récupérer une  au moment de son émergence sur l’une de vos ruches ( ce qui parfois arrive mais rarement avons le ) il vous faudra soit maîtriser l’élevage soit vous en procurer une reine vierge chez un collègue.

 

l’introduction sera plus délicate sachant que les phénomènes des reines vierge ne sont pas encore suffisamment développés, la moindre odeur extérieure peut venir compromettre l’acceptation de la reine par la colonie receveuse.  

Vous gagnerez 13 jours

Introduction d’une reine fécondée

Comment créer un essaim artificielle avec une reine fécondée ?

Point important,  le pourcentage de réussite varie en fonction de nombreux paramètres : 

  • l’environnement florale de votre rucher,
  • la période choisie,
  • le climat de votre région, 
  • le race des abeilles que vous avez, 
  • et votre expérience,

Personnellement, j’utilise cette pratique sur l’exploitation en début de saison pour créer les essaims de l’année et gérer l’essaimage mais également en fin de saison pour hiverner les ruches de production sur 6 à 7 cadres.

Cette technique peut être bien entendu utilisée durant toute la saison mais les taux de réussite sont plus importants en fin de saison. 

Au bout d’un mois, un mois et demi, vous aurez un ruchette très populeuse selon les conditions environnementales… rien n’est jamais acquis en apiculture. 

Etape 1 : Préparation de la ruchette/ruche receveuse

24 à 72 heures avant l’introduction de la reine fécondée, prélever 

  • 2 cadres de couvains fermé  
  • 1 cadre de cire bâti ( si vous en avez) 
  • 1 cadre de nourriture dans une ruche forte 
  • 2 cadre de cire gauffré

Point très Important, lorsque vous prélevez vos cadres, vérifiez que vous ne prélevez pas la reine avec.

Il est tout à fait possible de ne prendre qu’un seul cadre de couvain mais le développement de votre essaim en cas de mauvais temps sera plus difficile. Personnellement, j’ai utilisé cette option plusieurs années avant de revenir à 2 cadres de couvains. Les résultats étant bien meilleurs.  

Etape 2 : éloigner  la ruchette/ruche ou enfermée dans une cave

Une fois constitué, la ruchette/ruche doit être éloignée à plus de 3 kilomètre de votre rucher ou enfermer la ruchette/ruche pendant 72 heures dans une cave au frais.

Etape 3 :  vérifier la présence d’une reine

Avant d’introduire la cagette avec la reine fécondée, il est préférable de vérifier le comportement des abeilles vis-à-vis de la nouvelle reine

Pour laisser la cagette avec la reine fécondée sur le dessus des cadres et retourner le nourrisseur pendant 5 à 10 minutes.

Après ce laps de temps, si la cagette est recouverte d’abeilles c’est bon signe. il n’y a pas de reine vierge ou reine fécondée dans la ruchette receveuse 

Etape 4 : introduire la reine fécondée

  • Retirer la languette de protection de la cagette
  • Vérifier la dureté du candi. s’il est trop dur de changer le. 
  • Glissez la cagette entre les 2 cadres de couvain
  • Nourrissez avec 1 litre de sirop dilué avec 50% d’eau 

Il ne reste plus qu’à laisser les abeilles libérer la reine. N’intervenez pas avant 7 jours pour vérifier la ponte de la reine.

Etape 5 : Suivi de votre nouvelle colonie

Les soins à apporter à votre nouvel essaim sont importants pour son développement et sa qualité. Vérifier régulièrement le développement de votre colonie. au bout 1 mois 1 mois 1⁄2 celui-ci devrait couvrir l’ensemble des cadres et commencer à produire du miel.   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sommaire

Tendance

ARTICLES SIMILAIRES

Les abeilles

Comment créer un essaim artificiel ?

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Que vous soyez un apiculteur débutant ou professionnel,  être autonome dans la création des essaims artificielle est un atout indéniable qui ne représente pas de difficultés majeur.  Il vous permettra d’être autonome dans le renouvellement de votre cheptel, son développement et vous fera économiser quelques euros. C’est aussi une bonne

Lire la suite »
Les abeilles

L’essaimage des abeilles, un phénomène naturel

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Nous pouvons observer chez les abeilles, une organisation impressionnante et une vie sociale très évoluée. La colonie se développe entièrement par la ponte de la reine, en quelque sorte “mère pondeuse”. Un jour, cette colonie se scinde en deux : une grosse partie de la ruche s’en va, laissant l’autre

Lire la suite »
Miel

Pourquoi le miel cristallise ?

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Le miel est un produit d’exception, aussi réputé pour son goût sucré et gourmand que pour ses vertus pour la santé. S’il est naturellement bon, qu’il soit liquide ou crémeux, sa cristallisation en revanche déplait au grand public. En effet, le miel cristallisé est dur en bouche. Il est donc

Lire la suite »