fbpx

Livraison gratuite,  à partir de 49€ ( hors essaims et reines),recevez votre colis en 2 à 5 jours ouvrés

Pourquoi planter des plantes et des fleurs mellifères pour les abeilles ?

Depuis la Seconde Guerre mondiale, nous assistons à la disparition de la flore petit à petit. La révolution industrielle, l’expansion démographique en sont les principales causes. En effet, le processus d’urbanisation entraîne des impacts importants sur l’environnement, particulièrement sur la faune et la flore. Par l’urbanisation des territoires, l’humain a une grande part de responsabilité dans la modification et la destruction des espaces naturels, la pollution, la contamination des eaux ou bien dans l’abandon des méthodes traditionnelles d’agriculture. Même si l’évolution de nos territoires et les grandes avancées effectuées depuis la seconde guerre mondiale ont été bénéfiques, il n’en reste pas moins que tout cela nuit fortement à la nature qui nous entoure.
De nos jours, générer la biodiversité et minimiser les impacts sur celle-ci est essentiel. En choisissant de planter dans votre jardin des plantes mellifères, vous contribuez au maintien des insectes pollinisateurs. En effet, ils pollinisent les fleurs et génèrent donc la biodiversité.

 

Qu’est-ce qu’une plante mellifère ?

Les plantes mellifères, appelées aussi plantes nectarifères regroupent les fleurs, les plantes et les arbres que les abeilles viennent butiner pour se nourrir et produire leur miel. Elles contiennent le pollen, le nectar, la propolis et le miellat. Elles sont nombreuses, elles se trouvent dans les jardins, les forêts, les montagnes un peu partout sur notre planète.
Le terme melli (miel) fère (produire) est moins correct que le terme nectarifère. En effet, ce ne sont pas les plantes qui produisent le miel, comme le pensaient les hommes dans l’ancien temps. Ce sont les abeilles qui récoltent le nectar des fleurs pour la production de leur miel.
On peut aussi employer le terme “plantes apicoles“ qui englobe principalement les plantes à fleurs.
Les pollinisateurs sont attirés par ces fleurs grâce au parfum attirant qu’elles dégagent, mais aussi par leurs jolies couleurs : bleu, jaune, violet ou blanc. En quelques sortes, les plantes mellifères ont des caractéristiques de séduction.
La morphologie de la mellifère est adaptée à l’insecte qui la butinera pour lui faciliter la pollinisation. Ainsi, toutes ne peuvent pas accueillir les abeilles domestiques à cause de leur morphologie particulière.
Celles qui sont accessibles aux abeilles domestiques se caractérisent par :

– Leur morphologie, bien adaptée à l’abeille afin de lui faciliter l’accès au nectar ou à la pollinisation
– Leurs couleurs vives, attirantes pour l’abeille qui possède une vision trichromatique sensible au vert, au bleu et à l’ultraviolet.
– La production de substances favorables pour les abeilles telles que le nectar, le pollen, le miellat et la propolis.

Quand semer des fleurs mellifères ?

Il est important que les abeilles butinent toute l’année, c’est pourquoi il est préférable d’étaler les floraisons en choisissant diverses variétés de fleurs mellifères.
La variété des mellifères est telle que les abeilles trouvent leur nourriture saison après saison. Leur floraison a lieu tout au long de l’année, mais les abeilles ont tout de même une préférence pour certaines fleurs. En effet, ces butineuses apprécient particulièrement la phacélie qui produit beaucoup de nectar. D’autres fleurs mellifères sont intéressantes pour les abeilles :

– le sainfoin : floraison de mai à août
– le mélilot : floraison de juin à septembre
– le trèfle de perse : floraison d’avril à juillet
– le trèfle violet : floraison en juin, juillet
– la bourache : floraison de mai à août
– le lotier : floraison de mai à septembre

Les abeilles ont un large rayon de butinage, environ trois kilomètres. Durant l’été, elles n’ont donc pas de difficultés à trouver de nombreuses fleurs à butiner. En revanche, les abeilles sont moins actives quand les conditions météo leur sont défavorables (pluie, vent, froid). Pour leur faciliter le travail, veillez à ce que les fleurs soient à proximité de leur ruche, surtout en période de disette (de novembre à mars). En effet, cette période est synonyme de retour du froid, les abeilles sortent donc beaucoup moins. C’est en mars, au retour du printemps, que le travail des butineuses reprend petit à petit. Elles doivent polliniser les fleurs pour nourrir les larves. C’est grâce à cette action que la reine démarre sa ponte, d’où l’importance de semer des graines de fleurs et d’avoir des plantes à proximité de la ruche.

L’importance des fleurs mellifères pour les insectes pollinisateurs

Elles sont capitales pour ces insectes. Le nectar et la pollinisation sont essentiels pour la colonie d’abeilles, elle en est dépendante. En effet, si elles en manquent, les abeilles souffrent de carences en acides aminés qui sont indispensables à leur survie. De même, la gelée royale est essentielle à la survie de la ruche. Il faut qu’elle soit excellente, c’est pourquoi la nourriture extérieure doit être variée et de qualité.
Cependant, les espaces naturels se dégradant et se faisant de plus en plus rares, les insectes sont touchés par la malnutrition. La biodiversité végétale est impactée, notamment par l’emploi de pesticides et de désherbant qui fait disparaître de nombreuses plantes. D’autres facteurs en sont la cause comme la diminution des jachères ou bien la culture de plantes fourragères (luzerne, sainfoin) qui laisse sa place à celle du soja.
Le nombre et la variété d’insectes ont une grande influence sur la biodiversité et inversement. C’est un système d’interdépendance, les insectes sont plus vulnérables lorsque leur environnement s’appauvrit. De même, quand le nombre d’insectes diminue, le maintien de la biodiversité végétale devient difficile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sommaire

Tendance

ARTICLES SIMILAIRES

Les abeilles

Comment créer un essaim artificiel ?

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Que vous soyez un apiculteur débutant ou professionnel,  être autonome dans la création des essaims artificielle est un atout indéniable qui ne représente pas de difficultés majeur.  Il vous permettra d’être autonome dans le renouvellement de votre cheptel, son développement et vous fera économiser quelques euros. C’est aussi une bonne

Lire la suite »
Les abeilles

L’essaimage des abeilles, un phénomène naturel

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Nous pouvons observer chez les abeilles, une organisation impressionnante et une vie sociale très évoluée. La colonie se développe entièrement par la ponte de la reine, en quelque sorte “mère pondeuse”. Un jour, cette colonie se scinde en deux : une grosse partie de la ruche s’en va, laissant l’autre

Lire la suite »
Miel

Pourquoi le miel cristallise ?

Facebook Twitter Google+ Pinterest Email Le miel est un produit d’exception, aussi réputé pour son goût sucré et gourmand que pour ses vertus pour la santé. S’il est naturellement bon, qu’il soit liquide ou crémeux, sa cristallisation en revanche déplait au grand public. En effet, le miel cristallisé est dur en bouche. Il est donc

Lire la suite »